Marchés au cadran

Les équipements de marchés aux Bestiaux doivent combiner les impératifs commerciaux et techniques : assurer une appréciation pertinente des animaux et offrir les meilleures conditions de sécurité et de bien- être animal. Les marchés au cadran doivent imprimer un rythme de présentation dynamique.

Découvrez nos produits et accessoires pour les marchés au cadran

La gestion des marchés au cadran 

Les marchés au cadran sont gérés soit par des Sociétés d’Intérêt Collectif Agricole (SICA), des sociétés anonymes (SA) ou même par des Sociétés Anonymes coopératives à capital variable. Ces structures sont toujours initiées par des groupes d’éleveurs. Les membres ou actionnaires du marché sont des éleveurs, des commerçants de bétail et parfois des abattoirs. Vous devez être membre ou actionnaire pour acheter ou vendre des animaux sur le marché au cadran.

En arrivant sur le marché, les éleveurs doivent apporter au secrétariat du marché les passeports des animaux qu’ils souhaitent vendre. Le passeport y est scanné et une étiquette avec un numéro de lot est apposée sur l’animal. La Base de Données Nationale d’identification est avisée par le marché au cadran des mouvements d’animaux afin d’assurer la traçabilité de chaque animal.

Le ring du marché au cadran

Les animaux amenés par les éleveurs sont immédiatement déchargés dans le parc. Ils sont répartis dans les parcs par catégorie (broutards, laitonnes, vaches, etc.). Ensuite, en ordre d’arrivée, ils sont amenés sur le ring d’exposition pour la vente.

Tout d’abord pesés, les animaux sont ensuite conduits dans le ring par un bouvier. Une présentation du lot est faite par le chef des ventes qui indique le prix de départ des enchères. Les informations collectées par le secrétariat à l’arrivée des animaux au marché sont affichées sur un écran au-dessus du ring (date de naissance de l’animal, code de race, nombre de primes reçues…). Des informations sanitaires ou commerciales peuvent également être ajoutées.

Les enchères du marché au cadran

Avant l’ouverture du marché, le secrétariat fournit à chaque acheteur ayant fourni une caution bancaire le pupitre qui leur permettra de miser et, au besoin, d’échanger avec le chef des ventes. Lorsqu’ils sont intéressés par un lot, les acheteurs installés autour du ring actionnent le bouton de leur pupitre, faisant ainsi grimper les enchères. Acheteurs et vendeurs étant désignés par numéro, leur anonymat est préservé.

Au moment du passage d’un lot dans le ring pour la vente, dans un local isolé, le vendeur est en présence du chef des ventes. Une fois que la toute dernière enchère du lot a été faite, le vendeur décide d’accepter ou de refuser la vente. Si l’éleveur rejette l’offre de l’acheteur, l’animal ne sera pas vendu.